La porte du Mesnil

Sommaire

0011Au début du XIXème siècle sous la restauration, quatre portes bien gardées servaient de points de passage : les portes de Carrières ou du Val, du Buisson Richard, du Mesnil (actuelle rue de la Marne), et de Maisons-Laffitte. Seule la Porte du Mesnil, rue de la Marne, subsiste.

Le maire avait pour mission, épaulé les garde-forestiers, d’empêcher le gibier de s’égarer dans le village , et de ne laisser passer que les indigents en recherche de bois de chauffage.