Le château de Vaux

Sommaire

Le château de VauxCe  » château  » a connu de nombreux aléas. Il a du être relevé plusieurs fois de l’abandon.

Demeure royale ou seigneuriale, château ou ferme ? Les historiens hésitent. Son destin de château est à tout le moins  » à éclipse « .

François 1er a séjourné plusieurs fois à Carrières entre 1518 et1520. C’est, en effet, de Carrières-sous-Bois que sont signés nombre d’actes, soumis par la Chancellerie, et enregistrés au Châtelet. La rumeur, qui voudrait que sa nourrice habita le château, semble une légende sympathique : en effet, lorsque le petit duc d’Angoulême, né à Cognac, rejoint la Cour de France, il est sevré depuis longtemps. Pour autant, le château de Vaux lui servait de relais, où François 1er y entreposait ses équipages de chasse.

Les enfants d’Henri II, fils de François Ier, et Catherine de Médicis ont séjournés au Château de Vaux, lorsque leurs parents venaient surveiller les travaux en cours au Château de Saint Germain.

Le nom de Vaulx, puis de Vaux, serait une abréviation du terme  » Vautrait « , terme de vénerie rappelant la présence des équipages de François 1er . D’autres pense que Vaux tient son origine à sa situation géographique, à la croisée de deux trouées, de deux vaux : celui de l’église, et celui du Buisson Richard.

Le château de Vaux Le château de Vaux

D’après Serge Caséris  » Le Mesnil le Roi : Histoires et Anecdotes Villageoises «