Actualisé le 2-2-2018 à 8h

Du fait de l’amélioration de la situation et de la fin des risques graves pour la population, le Plan communal de sauvegarde est levé et la cellule de crise fermée à dater du 1er février 2018 à 18h.

 

Communiqué N°12 du 1-2-2018

À 14h, la hauteur enregistrée au barrage de Chatou était de 5m18. Elle était encore de 5m30 à 10h hier. La décrue est donc bien en cours. Le niveau de l’eau est donc largement repassé en dessous du niveau de la crue de 2016, soit 5m40.

Etat des lieux pour le Mersnil :

La plaine maraîchère reste inondée. L’eau baisse.
La RD 159 n’est plus coupée par les eaux à hauteur du Pecq. Elle rouvre à la circulation à 16h ce jour. Toutefois les automobilistes devront être prudents et leur vitesse sera limitée à 30km/h sur la zone ayant été couverte par les eaux. La signalisation adéquate sera mise en place par le service départemental des routes.
Le Chemin du Clos de La Salle est également rouvert à la circulation dès ce soir après nettoyage de la partie ayant été inondée par les services municipaux. Les usagers, notamment les parents d’élèves, devront rester prudents car l’eau arrive encore au niveau de la chaussée à certains endroits.
Les riverains peuvent à nouveau stationner leurs véhicules sur leurs propriétés ouvrant sur le chemin.
L’aire de jeux du chemin du Clos de La Salle reste fermé. L’eau qui stagne encore et l’état du terrain n’en permettent pas l’usage avant plusieurs jours.
Pour les habitants de l’allée Le Nôtre, les risques dus à la montée de la nappe phréatique pour les résidences, en particulier Le Belloy, se terminent.

Levée du Plan communal de sauvegarde :

Du fait de l’amélioration de la situation et de la fin des risques graves pour la population, le Plan communal de sauvegarde est levé et la cellule de crise fermée ce jour à partir de 18h.
L’adresse mail de la cellule de crise reste toutefois ouverte jusqu’au vendredi 9 février.
Le Plan communal de sauvegarde serait bien entendu réactivé à toute reprise de la crue.

Communiqué N°11 du 31-1-2018

A 10h ce matin, la hauteur enregistrée au barrage de Chatou était de 5m30. Elle était de 5m45 à 10h hier. La décrue est donc bien amorcée. Le niveau de l’eau reste est donc repassé en dessous du niveau de la crue de 2016. Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40.
Toutefois la météo annonce des pluies sur la moitié nord du pays dans les heures et jours à venir. On peut craindre leur incidence sur le rythme de la décrue.
La vigilance s’impose donc toujours.

Pour le Mesnil

La plaine maraîchère reste entièrement inondée, et la RD 159 coupée par les eaux à hauteur du Pecq. Elle est donc toujours barrée et interdite à la circulation, sauf pour les riverains, entre la sortie de Carrières-sous-Bois et Le Pecq.

Au chemin du Clos de La Salle, l’eau qui a envahi jardins, vergers, square de jeux, passe encore sur la chaussée.
Le chemin reste donc interdit à la circulation.
En conséquence, les parents d’élèves de l’école du Clos de La Salle continueront à déposer et reprendre leurs enfants à l’entrée des écoles rue Maurice Berteaux. Celles-ci fonctionnent normalement.
Les habitants dont les véhicules ne peuvent sortir que par le chemin du Clos de La Salle, doivent continuer à prendre leurs précautions pour les stationner hors de ce secteur s’ils doivent les utiliser aujourd’hui et les prochains jours.

Pour les habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas menacée.

Pour les habitants et activités des secteurs de Carrières, Chemin du Clos de La Salle, allée Le Nôtre, jardins du Mesnil, rue du Port, bas des coteaux de la plaine maraîchère, bas de la rue de Champsfleur, il faut continuer être vigilant malgré la décrue, du fait des pluies annoncées sur la partie nord de la France.

Communiqué N°10 du 30-1-2018

A 8h ce matin, la hauteur enregistrée au barrage de Chatou était de 5m47. Elle est de 5m45 à 10h alors qu’elle avait atteint 5m49 hier soir à 21h. C’est le premier signe de décrue, celle-ci étant toutefois annoncée comme lente.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40. Ce niveau reste aujourd’hui dépassé.
La plus grande vigilance s’impose donc toujours.

Pour le Mesnil

La plaine maraîchère est entièrement inondée, la RD 159 reste coupée par les eaux à hauteur du Pecq. Elle est donc toujours barrée et interdite à la circulation, sauf pour les riverains, entre la sortie de Carrières et Le Pecq.
Au chemin du Clos de La Salle, l’eau qui a envahi jardins, vergers, square de jeux, passe au dessus de la chaussée sur plus de cent cinquante mètres et s’était déjà répandue au-delà.
Le chemin reste donc interdit à la circulation.
En conséquence, les parents d’élèves de l’école du Clos de la Salle continueront à déposer et reprendre leurs enfants à l’entrée de l’école rue Maurice Berteaux.

Pour répondre aux inquiétudes exprimées à la cellule de crise par des parents d’élèves, il n’y a pas de risques pour l’école. Celle-ci reste ouverte.
Les habitants dont les véhicules ne peuvent sortir que par le chemin du Clos de la Salle, doivent continuer à prendre leurs précautions pour les stationner hors de ce secteur s’ils doivent les utiliser aujourd’hui et les jours à venir.

Pour les habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas menacée. La crue étant désormais supérieure à celle de 2016 il convient de rester vigilant. En cas de risque important , la cellule de crise prendrait immédiatement contact téléphonique avec les présidents des associations syndicales des copropriétés et résidences concernées pour les en aviser.

Pour les habitants et activités des secteurs de Carrières, Chemin du Clos de La Salle, allée Le Nôtre, jardins du Mesnil, rue du Port, bas des coteaux de la plaine maraîchère, bas de la rue de Champfleur, il faut continuer être vigilant malgré ce premier recul de crue, dans la mesure où des pluies sont annoncées sur la partie nord de la France, dont notre région dès demain.

Communiqué N°9 du 29-1-2018

À 8h ce matin, la hauteur enregistrée au barrage de Chatou était de 5m47 contre 5m39 hier à 11h. Il en est de même à 11h ce jour. On ne peut cependant annoncer déjà une stabilisation.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40. Ce niveau est donc désormais dépassé.
La plus grande vigilance s’impose donc toujours.

Pour le Mesnil :

La plaine maraîchère est entièrement inondée, la RD 159 reste coupée par les eaux à hauteur du Pecq. Si les eaux montaient encore elle serait recouverte sur plusieurs centaines de mètres. Elle est donc barrée et interdite à la circulation, sauf pour les riverains, entre la sortie de Carrirèes-sur-Bois et Le Pecq.

Au chemin du Clos de La Salle, l’eau qui a envahi jardins, vergers, square de jeux, passe au-dessus de la chaussée sur plus de cent cinquante mètres et commence à se répandre au-delà.
Le chemin est donc désormais interdit à la circulation.
En conséquence, les parents d’élèves de l’école du Clos de la Salle continueront comme ce matin à déposer et reprendre leurs enfants à l’entrée de l’école rue Maurice Berteaux.
Pour répondre aux inquiétudes exprimées à la cellule de crise par des parents d’élèves, il n’y a pas en l’état actuel des choses de risques pour l’école. Celle-ci reste ouverte.

Il est instamment demandé aux habitants dont les véhicules ne peuvent sortir que par le chemin du Clos de la Salle, de prendre leurs précautions pour les stationner hors de ce secteur s’ils doivent les utiliser aujourd’hui et les jours à venir.

Pour les habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas à cette heure menacée. La crue étant désormais supérieure à celle de 2016 il convient de rester vigilant. En cas de risque important, la cellule de crise prendrait immédiatement contact téléphonique avec les présidents des associations syndicales des copropriétés et résidences concernées pour les en aviser.

Pour les habitants et activités des secteurs de Carrières, Chemin du Clos de la Salle, allée Le Nôtre, jardins du Mesnil, rue du Port, bas des coteaux de la plaine maraîchère, bas de la rue de Champsfleur, il faut, sans outre mesure d’inquiétude, continuer être vigilant à la montée des eaux.
Pour ces habitants, les recommandations des communiqués 1et 2 sont par précaution rappelées :

  • Etre attentifs aux informations diffusées ;
  • Prévoir les moyens de faire obstacle à l’entrée des eaux dans les domiciles et surélever les équipements dans les endroits exposés ;
  • Prévoir des moyens d’éclairage en cas de coupure d’électricité,
  • Prévoir un point de chute et les vêtements et objets indispensables en cas d’évacuation ;
  • Signaler les personnes isolées et dépendantes qui nécessiteraient une assistance particulière

Communiqué N°8 du 28-1-2018

À 12 h la montée des eaux se poursuit toujours. La hauteur enregistrée au barrage de Chatou est de 5m39 contre 5m33 hier à 18 heures.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40. Ce niveau sera très probablement atteint voire dépassé dans la journée, le pic de crue annoncé à Paris ayant été reporté au cours de la nuit prochaine.
La plaine maraîchère est entièrement inondée, la RD 159 est coupée par les eaux à hauteur du Pecq et donc barrée et interdite, sauf pour les riverains, entre la sortie de Carrirères-sous-Bois et Le Pecq.
Au chemin du Clos de La Salle, l’eau qui a envahi jardins, vergers, aire de jeux, arrive à certains endroits au niveau de la chaussée. Si la crue, même lente, continue dans les heures prochaines le chemin risque d’être progressivement couvert par l’eau. Si tel est le cas, il sera coupé à la circulation par les services municipaux, dans la journée ou au plus tard demain, matin.

En conséquence, les parents d’élèves de l’école du Clos de La Salle doivent prendre leurs dispositions pour déposer leurs enfants à l’entrée de l’école rue Maurice Berteaux.
Il est également conseillé aux habitants dont les véhicules ne peuvent sortir que par le chemin du Clos de la Salle, de prendre leurs précautions pour les stationner hors de ce secteur s’ils doivent les utiliser dans la journée de lundi.
Pour les habitants, écoles et activités des secteurs de Carrières, Chemin du Clos de La Salle, allée Le Nôtre, jardins du Mesnil, rue du Port, bas des coteaux de la plaine maraîchère, bas de la rue de Champsfleur, il faut être vigilant à la montée des eaux.

Pour ces habitants, les recommandations des communiqués 1et 2 sont par précaution rappelées :

  • Etre attentifs aux informations diffusées ;
  • Prévoir les moyens de faire obstacle à l’entrée des eaux dans les domiciles et surélever les équipements dans les endroits exposés ;
  • Prévoir des moyens d’éclairage en cas de coupure d’électricité,
  • Prévoir un point de chute et les vêtements et objets indispensables en cas d’évacuation ;
  • Signaler les personnes isolées et dépendantes qui nécessiteraient une assistance particulière.

Enfin pour répondre aux inquiétudes manifestées par des habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas actuellement menacée. Elle pourrait l’être si le niveau de la crue allait très au-delà de celui de 2016 ce qui n’entre pas actuellement dans les prévisions portées à notre connaissance. En cas de risque important annoncé, la cellule de crise prendrait immédiatement contact téléphonique avec les présidents des associations syndicales des copropriétés et résidences concernées pour les en aviser.

Communiqué N°7 du 27-1-2018

À 11h la montée des eaux se poursuit toujours très lentement. La hauteur enregistrée au barrage de Chatou est de 5m28 contre 5m18 hier à 14 h.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40.
Pas de précipitation de prévue ce jour ni demain.

Le pic de la crue est annoncé aujourd’hui sur Paris, sans pour autant selon les dernières prévisions, atteindre le pic de la crue de 2016.
La situation est stable sur Le Mesnil-le-Roi.

Il y a risque à cette heure d’aggravation de l’état de la RD 159 (route du Pecq). Elle n’est pas encore totalement coupée par les eaux à la sortie de la commune vers Le Pecq. Elle est cependant maintenue fermée par sécurité par le service des routes du département.
Le chemin du Clos de La Salle reste ouvert. Le point sera fait sur cette voie demain et lundi matin.

Pour répondre aux inquiétudes manifestées par des habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas menacée à ce jour et ne le sera pas si le niveau de la crue reste comme cela semble être le cas inférieur à celui de 2016.

Important :
La cellule de crise pour les : samedi 27, dimanche 28 et lundi 29 janvier devra être jointe au : 06 48 92 31 45

Communiqué N°6 du 27-1-2018

À 5h la montée des eaux se poursuit toujours très lentement. La hauteur enregistrée au barrage de Chatou est de 5m25 contre 5m18 hier à 14 h.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40.
La météo ne prévoit pas pour aujourd’hui ni demain de précipitations susceptibles d’aggraver la situation.
Le pic de la crue est annoncé aujourd’hui sur Paris, sans pour autant selon les dernières prévisions, atteindre le pic de la crue de 2016.

Ce matin, la situation est stable sur Le Mesnil-le-Roi.
Il n’y a pas d’aggravation de l’état de la RD 159. Elle n’est pas totalement coupée par les eaux à la sortie de la commune vers Le Pecq. Elle est maintenue fermée par précaution par le service des routes du département.
Le chemin du Clos de La Salle reste ouvert.
Pour répondre aux inquiétudes manifestées par des habitants de l’allée Le Nôtre, la libre circulation sur celle-ci n’est pas menacée à ce jour et ne le sera pas si le niveau de la crue reste comme cela semble être le cas inférieur à celui de 2016.

Comme il a été indiqué dans le précédent communiqué, le ramassage mensuel des déchets toxiques rue du Port qui devait être effectué ce jour 27 janvier est annulé.

Communiqué N°5 du 26-1-2018

À seize heures la montée des eaux se poursuit très lentement. La hauteur enregistrée au barrage de Chatou est de 5m19 contre 5m15 ce matin à 7h.
Pour mémoire, la crue en 2016 atteignait au plus haut 5m40.

La météo ne prévoit pas pour l’instant de pluie importante dans les 36h à venir.
Du fait de la montée très lente des eaux le service des routes du département qui prévoyait la fermeture de la RD 159 en matinée a reculé cette fermeture à 19h ce soir.
Le chemin du Clos de La Salle reste ouvert.

En revanche le ramassage mensuel des déchets toxiques rue du Port qui devait être effectué demain 27 janvier est annulé.

Communiqué N°4 du 26-1-2018

À 9 h, la montée des eaux menace la route départementale N°159 au niveau de l’entrée du Pecq.
En conséquence la route sera coupée par le service départemental des routes dans la matinée à partir de 9h30.
Le chemin du Clos de la Salle reste ouvert.

Communiqué N°3 du 26-1-2018

Aujourd’hui à 7 h le Plan Communal de Sauvegarde est activé. La cellule permanente de crise est ouverte et jusqu’à nouvel ordre 24h sur 24. Elle peut être jointe par :

Au barrage de Chatou, la hauteur de la crue est de 5m15.
Pour mémoire, au plus haut de la crue de 2016 elle était de 5m40.

Sur le Mesnil :

  • les maraîchages sont inondés
  • la route du Pecq (Route départementale 159) est ouverte.
  • Le chemin du Clos de La Salle est également praticable.

Les recommandations de prudence restent les mêmes.

Communiqué N°2 du 25-1-2018

Au matin du 25 janvier à 9 heures, la hauteur de la crue constatée au barrage de Chatou était de 4m96 selon « Vigicrues ».

Pour rappel, la hauteur de la crue du 4 juin 2016 était de 5m40.

L’élévation du niveau de la Seine annoncé par le Secrétariat Général de la Zone de Défense de Paris est identique à la journée d’hier, soit de 1 à 2cm par heure. Le pic de la crue serait attendu entre vendredi et samedi.

POUR LE MESNIL-LE-ROI :

S’il n’y a aucun changement dans la vitesse de montée des eaux, cela signifie que le niveau de la crue de 2016 pourrait être atteint entre entre demain matin 26 janvier et au plus tard la nuit du 26 au 27 janvier. Il n’y a aucune certitude que ce niveau ne sera pas dépassé.

EN CONSEQUENCE :

Sauf montée brutale des eaux dans la journée, le Plan Communal de Sauvegarde sera activé le 26 janvier à 07 heures avec ouverture de la cellule permanente de crise.
Celle-ci pourra être jointe téléphoniquement au 01 30 71 10 28 et par mail à l’adresse suivante : inondation@ville-lemesnilleroi.fr

Jusqu’au 26 janvier 7 h, tout renseignement peut être obtenu durant les heures ouvrables en passant par le standard de la mairie.

RECOMMANDATIONS :

Les recommandations du précédent communiqué sont maintenues pour les habitants, écoles et activités des secteurs de Carrières, allée Le Nôtre, chemin du clos de la Salle, jardins du Mesnil, rue du Port partie basse, plaine maraîchère et pied du coteau :

  • Etre attentif à l’information et aux consignes diffusées par la mairie notamment par communiqués sur le site internet communal qu’il est recommandé de consulter régulièrement.
    Enfin, par l’intermédiaire des présidents d’associations syndicales des résidences à risque et en cas d’urgence par haut parleur.
  • Afin de les mettre en oeuvre rapidement si nécessaire, prévoir déjà les moyens de faire obstacle à l’entrée de l’eau dans les domiciles et pour mettre à l’abri ou surélever les équipements, meubles, objets, denrées se trouvant dans les endroits susceptibles d’être inondés.
  • Prévoir des moyens d’éclairage, l’électricité devant être coupée si le réseau est atteint par les eaux.
  • Prévoir un point de chute si une évacuation devait être organisée et les vêtements et objets qui seraient alors nécessaires.
  • Signaler en mairie les personnes isolées et dépendantes pour lesquelles une assistance serait nécessaire. Pour les parents des personnes isolées et dépendantes, prévoir leur recueil au cas où leur domicile pourrait se trouver atteint ou coupé de l’extérieur par les eaux.
  • Prévoir pour les possesseurs de véhicules habituellement stationnés dans ces secteurs de les garer hors zone inondable dès que le danger de crue paraît imminent.

Accès à l’école du Clos de La Salle par le chemin du Clos de La Salle : cet accès sera barré dès que cette voie sera menacée par la montée des eaux.
Demain 26 janvier les parents devront être particulièrement vigilants et ne pas s’engager sur cette voie même si elle n’est que partiellement atteinte.
En ce cas accéder à l’école par la rue Maurice Berteaux.